Brume au Festival de Cannes

Nous y sommes, le Festival de Cannes marque le mois de mai de son seau impérial comme chaque année. Dans ce contexte français d’après élection électorale, on ne sait pas encore quel représentant pour le Ministère de la Culture sera présent à la cérémonie, mais l’entrée en matière de Cannes signifie que l’image et le Cinéma reprend ses droits quoi qu’il en soit.

Cannes n’est pas seulement un défilement de projections, c’est la célébration des cinémas pendant 12 jours et pour finir, c’est une date anniversaire, le 70ieme festival International du Cinéma de Cannes.

 Ce 18 mai, la cérémonie d’ouverture avec Monica Bellucci, pour retracer fièrement les 70 éditions et tout le monde du cinéma et ses personnalités gigantesques signeront l’instant

du lancement cette nouvelle  aventure. Car, suivre Cannes est chaque fois une expérience inédite :   fureur, intensité, course à l’image, mais à la bonne, visages du monde, explorations de l’autre, festival off.

Chaque année, Brume s’en va suivre cet évènement exceptionnel. Cette année, l’équipe de Confluence, Julie Freudenreich et Elsa Mokrane accompagnées d’Hahim Fdaouch, producteur de courts métrages et critique cinéma de Brume sont à la conquête des entretiens, prennent la température sur la croisette, et surtout, visionnent des films, en grand nombre, tous les jours pour vous les auditeurs et vous rendre compte de l’énergie incroyable que Cannes dégage.


 


Article précédent
partagez sur facebook Share on Google+ postez sur Twitter